Islanderoadtrip

Roadtrip en Islande
Pingvellir & Geysir

Journée 2 : le cercle d'or

Le circuit le plus touristique d'Islande

Depuis Grindavik, nous empruntons la route 427 puis 42 en direction du cercle d’or, le circuit le plus touristique d’Islande. Nous nous arrêtons en chemin pour photographier un ensemble de solfatares et de mares de boue en ébullition proche du lac de Kleifarvatn. Une dame vend des cafés pour 450 ISK dans une petite baraque à soupe, parfait pour commencer la journée si ce n’est l’odeur de souffre.
La renommée du «Golden Circle» provient de sa proximité avec Reykjavik et le fait qu'il regroupe plusieurs sites touristiques connus. Ce qui implique également que vous croiserez plus de touristes ici qu'ailleurs. Nous avons choisi de n'y rester qu'une journée en se contentant des trois sites les plus connus : Pingvellir, Geysir et Gulfoss.

Photo de la route du cercle d'or en direction de Thingvellir Photo de la route du cercle d'or en direction de Thingvellir Photo de la route du cercle d'or en direction de Thingvellir Photo du cercle d'or - Thingvellir

Nous roulons jusqu’à Pingvellir. Un mouton surgit brusquement sur la route pour traverser devant nos roues ! Nous l’évitons de justesse. Arrivés sur place, nous sommes un peu surpris par l’aspect désertique du lieu, en fait on pensait tomber sur une ville et il n’y a qu’un «visitor center». On emprunte le chemin pédestre pour se balader le long de la faille Almannagjá, on longe également le lac Þingvallavatn, le plus grand lac d'Islande. Plus loin se trouve une église luthérienne datant de 1859. À côté une maison serait la résidence estivale du premier ministre.
Le lieu impressionne car il est hautement symbolique : ici, derrière deux failles gigantesques causées par la séparation du continent européen et du continent américain, siégea le premier véritable parlement d’Europe autour de l'an 930 (Pingvellir peut d'ailleur se traduire par «plaines du parlement»). Plus tard en 1944 c'est également ici que l'Islande prononça sont indépendance avec le Danemark.

Photo du cercle d'or - Thingvellir Photo du cercle d'or - Thingvellir Photo du cercle d'or - Thingvellir Photo du cercle d'or - Thingvellir Photo du cercle d'or - Thingvellir

Geysir est notre deuxième étape de la journée. Le geyser qui a donné son nom à toute cette zone ne «fonctionne» que rarement maintenant, il atteindrait les 80 mètres, aujourd'hui il se contente de fumer. Celui qui fait le show toutes les 10 minutes s’appelle Strokkur et atteint quand même les 20 mètres, plutôt impressionnant.

Avez-vous essayé le pylsa ?

Pause glace après la visite de la boutique souvenirs. En Islande les glaces sont une spécialité, tout comme les hot dogs nommés pylsa ! Principalement ceux à l'agneau, vous en trouverez également à base de boeuf ou porc. Vous pourrez l'accompagner d'un coca, saviez-vous que les Islandais en boivent plus par habitant que dans n'importe quel autre pays. Vous pourrez en trouver presque partout, mais une des adresses réputée est chez Bæjarins Beztu Pylsur à Reykjavik, une institution ouverte depuis 1937.

Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir Photo du cercle d'or - Geysir

A 10 minutes de Geysir en continuant sur la route 35 se trouve Gulfoss, «foss» signifiant cascade. La chute n’est pas visible du parking, l’effet est d’autant plus impressionnant lorsqu’on arrive devant. Le bruit est assourdissant. Nous sommes vite mouillés en prenant des photos. Un visiteur filme le lieu depuis un drone, si aujourd'hui c'est devenu banal en 2016 on en voyait peu. Gulfoss est en fait constituée de deux cascades qui se suivent dans la rivière Hvita.

Photo du cercle d'or - Gullfoss Photo du cercle d'or - Gullfoss Photo du cercle d'or - Gullfoss Photo du cercle d'or - Gullfoss

Plongée entre deux plaques tectoniques

La Silfrugjá ou Silfra est une faille d'Islande située sur le site de Þingvellir. La limpidité des eaux ainsi que le fait que les plongeurs aient la possibilité de nager entre deux continents en fait un des plus beaux sites de plongée au monde, la visibilité peu atteindre plus de 100m. La limpidité s'explique par la température entre 2°C et 4°C et le fait que l'eau soit filtrée par les roches volcaniques. Vous pourrez réserver cette activité auprès de plusieurs compagnies, certaines proposent même le transport depuis Reykjavik. Vous pourrez également choisir entre le snorkeling ou la plongée en bouteille.

Photo du cercle d'or - Gullfoss Photo du cercle d'or - Gullfoss Photo du cercle d'or - Gullfoss

Grotte de Raufarholshellir

Nous redescendons vers le sud de l’île par la route 35 direction Selfoss. Nous voulions faire quelques courses mais les magasins étaient déjà tous fermés; nous repartons vers Raufarholshellir. Cette grotte que nous visitons en fin de journée est difficile à repérer au milieu d’un champ de lave. On est peu après Hveragerdi ; à la jonction des routes 38 et 39, il faut continuer 5 minutes sur la route 39 vers le Nord. Cette grotte est un tube de lave solidifiée formé il y a quelques milliers d’années (5 200 ans estimés), elle est longue de 1 300m. Il n’y a personne aux alentours ! Nous arrêtons notre exploration lorsque cela devient trop sombre. Cette grotte peu aussi se visiter avec un guide, ce qui est peut être plus prudent.

Découvrez toutes les activités proposées au cercle d'or

Le camping de Hveragerdi est plutôt sympa, le prix est de 1400 ISK par personne la nuit. Comme souvent pendant notre voyage, on rencontre beaucoup de campeurs français ou québécois. Malgré le vent et le froid, nous allumons le barbecue pour faire des hot-dogs accompagnés de bières Gull, pas la meilleure mais nous n’avons pas trouvé de rayons alcool dans les supermarchés.

Où se loger en Islande ?

Le van que nous avons loué est équipé pour dormir dedans. Pour plus de confort, la nuit nous nous arrêtons quand même dans les campings. Nous avons ainsi accès aux douches et toilettes, ainsi qu'aux cuisines équipées. Suite à l'explosion du tourisme en Islande et à de nombreux abus, le camping sauvage est désormais interdit. Il existe de nombreuses solutions pour se loger en Islande comme le camping, les hôtels, les chambres d'hôtes...
La région de Reykjavik est une bonne option pour ceux qui ne restent que peu de temps en Islande, de là vous pourrez rejoindre Snaefelsness, le cercle d'or ou encore toute la côte sud du pays. La capitale dispose de nombreux hôtels ainsi que d'un grand camping.
En hiver certains touristes préféreront séjourner dans le cercle d'or. Éloigné de la capitale et de ses lumières ils auront plus de chance d'observer les aurores boréales. Encore une fois il existe de nombreux hôtels, campings et guesthouses.
Pour les voyageurs désirant explorer un peu plus la côte sud, pour se rendre par exemple jusqu'au Jökulsárlón et y voir des icebergs, les villes de Hella, Höfn ou Vik sont de bonnes options. Ici vous trouverez en plus des logements habituels des chambres chez l'habitant, généralement dans les fermes.
Si vous avez le temps de faire le tour de l'Islande, à l'est Egilsstadir est une ville de taille moyenne où vous pourrez trouver des logements. Plus au nord vous pouvez camper au bord du lac Myvatn. Si vous souhaitez observer des baleines, vous pouvez loger à Husavik ou à Akureyri, la deuxième ville du pays. Nous n'avons passé que très peu de temps dans la partie nord-ouest donc pas de bons plans, en revanche si vous visitez Snaefellsnes la ville de Stykkisholmur où a été tourné «La vie rêvée de Walter Mitty» est tout à fait charmante.

Photo de la grotte Raufarholshellir Photo de la grotte Raufarholshellir Photo de la grotte Raufarholshellir Photo de la grotte Raufarholshellir Photo de la grotte Raufarholshellir Photo de la grotte Raufarholshellir

Découvrir la journée suivante :

Hveragerdi